+ 33 (0) 6 20 78 62 62 info@managerlestress.com

Les 3 types de stress

Nous avons trois manières de stresser, pas une de plus : le stress de fuite, le stress de lutte ou le stress d’inhibition. Flight, fight, freeze en anglais.

Et chacune enclenche toute une série de comportements prévisibles. Les repérer, c’est être vigilant sur toutes les conséquences négatives de ces stress sur l’individu ou sur l’organisation. C’est un premier pas essentiel.

Repérer les symptômes du stress: le stress de fuite

Distrait, inattentif, concentré sur autre chose ?

Quand un collaborateur ou une collaboratrice stresse en mode « Flight », il ressent l’urgence d’échapper le plus rapidement possible à la contrainte, au danger qu’il perçoit. Quel qu’il soit… En pratique, voilà ce que ça donne :

Exemple 1: le stress de fuite

A la dernière réunion de l’équipe des commerciaux régionaux, Julien a senti la tension monter en lui. Les objectifs trimestriels qu’on lui a attribués lui semblaient totalement irréalistes. Son chiffre d’affaires personnelles en décroissance, l’approche d’une saison peu propice à la vente de ses produits, des difficultés dans son couple, même si personne ne le sait au boulot… Et ses objectifs. C’en est trop pour lui. Il se force à rester assis parmi ses collègues mais toute son attention est dirigée vers un objectif momentané : comment quitter la pièce le plus rapidement possible. Tant qu’il n’y sera pas parvenu, il n’entendra plus rien…

Des « oui » qui n’en sont pas ?

En mode « flight », il arrive qu’on donne son approbation ou qu’on accepte une tache juste pour s’échapper plus vite…

Exemple 2: le stress de fuite

Jennifer se sent toujours un peu mal à l’aise quand elle côtoie sa collègue Leslie. Elle se sent jugée en permanence, comme si toutes ses paroles, tous ses gestes étaient passés au scanner. Quand elles travaillent ensemble, Jennifer se dévalorise et elle a le sentiment que Leslie l’enfonce encore un peu plus. C’est désagréable. Elle évite autant que possible. Mais quand cela arrive, Leslie ne manque jamais de lui demander de faire quelque chose pour elle. Et Jennifer dit toujours : « oui, je m’en occupe » des profits de ce prétexte pour quitter instantanément la pièce. S’il s’agit d’un petit service qui ne lui prend pas trop de temps, elle le fait. Sinon, non. C’est ennuyant, parce que ça ne facilite pas leur collaboration. Jennifer se rend compte qu’elle est coincée dans une spirale : elle a de moins en moins envie de croiser Leslie.

Incapable de se concentrer ?

Le stress en mode Flight est également caractéristique de ces situations d’agitation où il est impossible  de reprendre le contrôle…

Guillaume est sous pression : il doit faire une présentation importante à des clients tout aussi importants. Il a tout préparé au millimètre. Il s’est entraîné. Et pourtant, en entrant dans la salle de réunion, le vide. La panique. Il a tout oublié. Impossible de se concentrer, il est agité, fébrile, maladroit. Il bafouille un peu, s’assied nerveusement sur un siège, étale tout son dossier sur la table en l’ouvrant… Rien ne va plus. Et il n’a qu’une envie : être plus vieux d’une heure.

Les symptômes principaux du stress de fuite

Pris isolément, ces comportements n’impliquent pas nécessairement la présence de stress en mode Flight. Soyez attentifs aux autres signaux qui corroborent votre diagnostic en retenant ceci : quelle que soit la contrainte objectivement exercée, quelle que soit la menace subjectivement perçue, la personne soumise à un stress en mode « Fuite » ressent de la peur, de l’anxiété, de l’agitation, de la confusion. C’est ce qui a été programmé par l’évolution pour nous aider à survivre aux situations difficiles que nous traversons.

Ce que fait une personne en stress de fuite

  • Elle a peur de la contrainte.
  • Elle recherche la conciliation.
  • Elle éprouve des difficultés à organiser ses pensées et actions.

Ce que ressent une personne en stress de fuite

  • Elle déglutit.
  • Elle transpire (sueurs émotives).
  • Elle respire rapidement.

Ce qu’on peut observer

  • Regard fuyant
  • Sourire flou, de conciliation
  • Tensions / tremblement des mains et extrémités
  • Voix instable, chevrotante

Pin It on Pinterest